Ca y´est cher lecteur,

Sans surprise, la fin arrive, et c´est avec un petit pincement au coeur que nous achevons ce voyage qui va nous laisser beaucoup de souvenirs en tête.
Ce parcours quelque peu original nous aura permis de voir et rencontrer des cultures que beaucoup de choses opposent mais qui sont aussi similaires par certains côtés. Des terres Algériennes à l´Afrique noire, des plages Brésiliennes au plateaux Andains, nous en avons vu des belles choses, mais plus que tout, nous avons rencontré tellement de gens qui nous ont marqués, et même changés ... Dans chaque pays où nous sommes passés, nous avons reçu un accueil désintéressé, l´hospitalité au sens propre.

Voici ci-dessous un résumé en images de quelques moments forts de chaque pays que nous avons traversés.

De notre côté, nous sommes déjà en route pour notre chère patrie, et il se peut donc que l´on se croise sous peu ..! Nous venons de passer 2 jours à Mendoza dans la famille Rubiño, et quelle leçon de vie nous avons encore reçu : quelle famille fantastique ! Merci les Rubiño. Encore un petit détour par Buenos Aires et ce sera la fin, la vraie cette fois, mais on vous rassure, après toutes ces aventures, on est bien content de rentrer à la maison, où de nouvelles aventures, certes différentes, nous attendent !

On voudrait remercier tous ceux qui nous ont suivis et encouragés (en passant, bonjour à tante Dodo), et saluer tous ceux que nous avons croisés sur la route. On espère vous voir tous très vite.

Stéphane & Caroline

algerie

Algérie Si les appareils avaient existé à l´époque, cette photo aurait pu être prise il y a 500 ans : un Touareg, des dunes, et un coucher de soleil, quoi de plus typique dans le désert Algérien ..?
Ce que ne dit pas la photo, c´est ce que notre ami Touareg était parti faire derrière cette dune .. Faire un petit pipi ? Pas du tout ! Il cherchait tout simplement un peu de réseau pour passer un petit coup de fil ..! Et oui, le Touareg du 21ème siècle lui aussi a un téléphone portable avec les dernières sonneries et un forfait ajustable !!!

mali_1

Mali Pays du "peuple accueillant" qui porte si bien son nom. Que ce soit au Pays Dogon, où les traditions ancestrales sont encore très présentes, ou à Djenné et Ségou, où les comportements se sont modernisés sans perdre leur culture, les maliens nous ont prouvé plus d'une fois leur sens de l'hospitalité. Souvent logés chez l'habitant et recommandés de ville en ville, il semblerait que ce soit presque une faute répréhensible de ne pas accueillir et faire sentir à l'étranger qu'il est ici chez lui !

burkina

Burkina  Bobo-Dioulasso, après-midi chez Madou avec son groupe. La culture rasta est très présente en Afrique de l´Ouest. Bien que l´on pourrait penser qu´être rasta soit beaucoup plus accepté en Afrique que chez nous où cela est souvent associé au reggae et à la consommation de cannabis, les choses ne sont pas beaucoup différentes là-bas, et les rastas subissent même encore plus les préjugés et les critiques des gens qui les considèrent comme des drogués. Pour de nombreux rastas que nous avons croisés, le rastafarisme reste avant tout une religion, basée sur une philosophie de vie certes différente, mais qui possède ses croyances et même ses églises (en particulier au Ghana).

En tout cas, nous nous souviendrons de notre séjour à Bobo, où Madou et Yahia nous auront bien baladés et fait découvrir leur musique, par ailleurs assez traditionnelle du coin : goni (instrument à cordes sur la photo), balaphon et jumbé, accompagnés de chants et de danses. Bobo-Dioulasso est d´ailleurs un grenier de jeunes artistes dont certains percent à l´¡nternational.

benin

Bénin  Une des choses qui nous ont le plus marqués est la présence des croyances traditionnelles un peu partout en Afrique mais encore plus au Bénin, berceau originelle de la culture vaudou. Ainsi, il existe des marchés traditionnels où les africains viennent acheter les animaux recommandés par le marabout du village. Morts ou vivants, entiers ou seulement une partie précise, toutes sortes d'animaux sont sacrifiés : caméléons, rats, serpents, têtes de singe, oeufs d'autruche et plus impressionnant (et désolant étant donné qu'ils sont en voie d'extinction) des hippopotames et des lions !

Parler du vaudou avec eux est assez délicat, d'une part parce que les esprits des ancêtres veillent au grain et il n'est pas bon de les invoquer et d'autre part parce qu'ils souffrent du scepticisme et parfois des moqueries des Européens à l'égard de leur croyance. De manière assez étonnante, le vaudou se pratique en parallèle des autres religions imposées par les colons et les différentes conquêtes. Un musulman ou un fervent catholique croient tout autant en leur unique dieu qu'en l'esprit de leurs ancêtres.

togo

Togo  Nous sommes restés deux mois au Togo, et y avons travaillé pour deux associations. Forcément, nous avons un petit coup de coeur pour ce pays, où nous avons partagé la vie de pas mal de gens. Mais notre voyage au Togo a surtout été marqué par la rencontre de l´ONG S.A.D., avec qui nous avons travaillé sur des projets, et pour laquelle nous avons pris désormais des responsabilités : nous continuons à soutenir leurs projets et les aider à se développer. Grâce à Pierre de Kambolé, nous avons découvert un autre visage de l´humanitaire et du développement en Afrique.

Ci-dessus, séance de travail avec les membres de l´ONG.

ghana

Ghana  Seul pays anglophone de notre parcours en Afrique de l´Ouest, le Ghana est bien différent de tout ce que nous avons vu. Beaucoup plus développé que ses voisins, le Ghana possède aussi cette British touch qui le rend plus organisé, moins bordélique et plus facile à voyager. Mais bien loin des grandes villes développées, le pays possède une côte magnifique où l´on retrouve des villages aux milieux des cocotiers : un paradis pour les yeux, mais bien loin de disposer de toutes les infrastructures de confort des villes.

IMG_1168

Côte d´Ivoire   L´Attiéké (prononcer atchéké). Plat par définition en Côte d´Ivoire, il est difficile de passer à côté. Et quand comme moi, on adore ça et que l´on sait que l´on ne va passer que 5 jours dans le pays, alors on se gave matin, midi et soir ! Le plat est très simple, de la semoule de manioc, des oignons, des tomates, et de l'huile, il est le plus souvent accompagné de poisson frit ou braisé, mais aussi parfois de viande. Dire que l´attiéké n´est pas cher en Côte d´Ivoire serait un euphémisme ... entre 100 et 300 Francs CFA (entre 15 et 45 centimes d´euros), il faudrait plutôt dire que c´est donné !

guinee_1

Guinée  Quel paysage plus typique en Guinée qu´un village ou qu´un quartier rempli de cases. En dehors des villes, on ne trouve que ce type de construction, ce qui rend les villages très pittoresques. C'est un pays qui me rappelle beaucoup le Togo, avec ses villes aux atmosphères de villages, ces petits stands où l´on peut se boire du vin de palme ou déguster de l´agouti, sa verdure, ses reliefs, et ses orages, mais aussi ses motos-taxis, et la mentalité en général. Le tourisme en Guinée est beaucoup moins développé qu´ailleurs dans les pays que nous avons visités, et croiser un autre blanc y est assez rare. Pourtant avec ses paysages verts et vallonnés d´un côté et forestiers de l´autre, la Guinée se laisse visiter agréablement.

2009_07_juillet_2009_afrique_tophe_caro_188

Sénégal  Djifer est un petit coin de paradis au bout d'une pointe de sable dans le delta du Siné-Saloum. Loin du brouhaha frénétique des villes, nous nous y sommes accordés une journée de repos bien méritée ! Le Sénégal, ce sont aussi de belles rencontres et la meilleure bouffe de l'Afrique de l'Ouest. Les sénégalais sont également très fiers de la beauté de leurs femmes (et ils ont raison) et proposaient continuellement de trouver une femme pour Tophe, qui, en gentleman, a bien sûr refusé !

bresil

Brésil   C´est un Brésil bien loin des clichés que nous avons trouvé en arrivant à Sao Paolo. Déjà nous avons vraiment été séduits par cette ville, que tout le monde nous disait pourtant dangereuse. De plus, nous allons faire tomber un mythe, mais les Brésiliennes que nous avons vues sont rarement belles ...! Côté plage, nous avons trouvé ce que nous cherchions (des plages magnifiques), mais côté température de l´eau, c´est pas la joie en hiver !

uruguay_1

Uruguay  Nous n´avons passé que peu de temps dans ce pays, mais il mériterait sûrement une petite visite plus approfondie. L´Uruguay ressemble cependant beaucoup à son voisin argentin, et il est difficile de rater les steaks, le vin et les Gauchos, ces cow-boys fermiers des campagnes. Mais ce qui définit vraiment l´Uruguayen, c´est qu´il a toujours une tasse dans la main et un thermos sous le bras pour boire son maté, sorte de thé élevé au rang de boisson nationale.

Argentine_4

Argentine  Nos premiers coups de pédales nous ont emmenés sur les terres arides du désert du Nord de l'Argentine. De grandes vallées désertiques avec quelques rares villages et aucune végétation mais surtout d'interminables lignes droites, à vous donner envie de monter des lacets !

Bolivie_3

Bolivie   On aurait pu mettre ici une belle photo du salar d´Uyuni, un de ces paysages saisissants qui ont marqué notre passage dans ce pays. Mais pour nous, ce qui différencie vraiment la Bolivie des autres pays d´Amérique du Sud, ce sont ses habitants. En effet, une grande partie de la population est d´origine indigène, et les visages, les vêtements et les habitudes sont restés bien traditionnels. On parle d´ailleurs ici plus Quechua qu´espagnol. Tout cela contribue à faire de la Bolivie le pays le plus dépaysant que nous ayons connu sur ce continent.

perou_1

Pérou   Les 700km entre Cusco et Nasca fut une des semaines les plus sportives de notre périple avec des montées interminables et descentes impressionnantes ! Cette photo a été prise au début de la dernière descente qui part de 4500 m et termine presque au niveau de la mer : 90km de pure descente avec une arrivée au coucher du soleil à couper le souffle. C'est un des rares moments où on s'est sentis exactement à la bonne place au bon moment. un pur moment de plaisir !

Equateur_1

Equateur   Rencontre avec la jungle ... et ses nombreux habitants ! Nous avons vu un nombre incroyable de serpents écrasés sur  la route, certainement à la recherche d'un bout de goudron bien chaud pour se réchauffer, les malheureux. Ces petits moments dans la jungle ont été une bouffée d'air (humide) après des milliers de km dans les Andes !

Colombie_4

Colombie   Le coup de coeur du voyage, tant pour les gens super sympas que l'on a eu la chance de rencontrer que pour les paysages grandioses que l'on a traversés. Mais la Colombie ne serait pas la Colombie sans sa musique et sans ses fruits innombrables aux noms exotiques : maracuya, lullo, mora, etc., nous nous sommes régalés de ces jus 100% vitamine !