C'est ce que nous demandent tous les Péruviens quand ils nous voient arriver en vélo : "Vous ne vous fatiguez pas ? ". Bon, on répond souvent que non, mais hier et aujourd'hui, il faut avouer que ça a été rude ! Hier, 45 km de pure montée (oui, oui, aucune descente !) et ce matin, on a fini les dernières 15 bornes de montée avant de se faire bien plaisir sur la descente de 30 km bien méritée jusqu'à Abancay ! On s'en souviendra de cette portion Puente Cunyac - Abancay : 60km de montée pour 2000m de dénivelé ... ça use !

IMG_0279

Nous sommes donc depuis 1 semaine au Pérou. Après avoir quitté La Paz et longé les bords du Lac Titicaca pendant quelques jours (très joli côté bolivien, un peu moins côté péruvien), on a pris un bus pour se rapprocher plus rapidement de Cuzco. Cuzco ... une ville très mignonne, avec plein d'églises et de places très jolies, des petites échoppes et des restaurants très bien décorés ... et surtout le point de rendez-vous de tous les touristes allant au Machu Picchu ! Tant qu'à en être si près, j'ai pris mes billets de train pour aller le visiter ! (Esteban a préféré aller faire du vélo pendant ce temps-là) C'est vrai que c'est très très touristique et hors de prix (les billets de train + l'entrée au Machu Picchu coûtent environ 120 dollars ... quand on connaît le niveau de vie des péruviens, c'est juste scandaleux !). Mais ça vaut le détour !

On a ensuite repris les vélos et nous voilà partis pour une dizaine de jours de traversée des Andes pour rejoindre la côte pacifique. Traverser les Andes, ça veut dire des grosses montées et grosses descentes tous les jours, comme ça a été le cas hier et aujourd'hui, ça promet !! Mais on a de belles récompenses : hier soir, on a planté la tente dans un des seuls jardins plats de la montagne, chez des péruviens très sympas et avec une vue pour le petit-déjeuner sur toute la vallée qu'on avait si durement montée au top !!

IMG_0305

Que dire de plus sur nos premiers jours au Pérou ? Dans les trucs un peu pénibles, on nous appelle souvent "Gringo, Gringa ou Gringuita" ce qui est assez chiant. Au début, on essayait de leur expliquer qu'on n'était pas des américains puis on a vite lâché l'affaire ! Les Péruviens (comme les Boliviens et les Argentins) ne savent pas non plus évaluer les km de montée ... Hier, il y en a un qui nous a fait rêver en nous disant qu'il ne restait que 5 km de montée ("mas o menos") alors que le col était en fait à encore 25 km, on a cru rêver ! Dans un autre genre, je me suis aussi pris des pierres par des enfants sur la route. Je peux vous dire que le petit a détalé quand j'ai pilé et que je l'ai engueulé comme il faut ! On a eu aussi ces derniers jours des petits insectes qui nous ont littéralement bouffé les bras et les jambes, inutile de vous dire que se gratter en plein montée, c'est pas la joie !

Mais il y a aussi de belles rencontres, de la super bonne bouffe et des paysages magnifiques qui nous font oublier ces petits désagréments !

On pense bien à vous tous !

Caro

PS: Un nouvel album Pérou à votre gauche ...

IMG_0290

IMG_0145

IMG_0293

IMG_0301